27 avril 2019

La Tanzania Food and Drug Authority (TFDA) devient la première à atteindre le niveau 3 du programme d’évaluation de l’OMS

Actualités

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) joue un rôle central en aidant les pays à renforcer leurs systèmes de réglementation et à promouvoir un accès équitable à des produits médicaux de qualité, sûrs, efficaces et à prix abordables. Afin de renforcer leurs fonctions de réglementation, l’évaluation conjointe de la Tanzania Medicines and Medical Devices Authority (TMDA) établie à la suite du transfert des fonctions de réglementation des produits alimentaires et cosmétiques de la TFDA au Tanzania Bureau of Standards (TBS) et de la Zanzibar Food and Drug Agency (ZFDA), a été effectuée en mai par des techniciens du Siège de l’OMS et des bureaux nationaux, et des experts provenant de pays d’Afrique et d’Europe.

L’évaluation sert à déterminer les points forts et les points à améliorer. En même temps, un Plan de Développement Institutionnel (PDI) est élaboré pour tirer parti des points forts et aborder les points à améliorer. Par la suite, l’OMS fournira un appui technique à la mise en œuvre du PDI, puis assurera un suivi continu des progrès et des résultats/impacts.

Suite à l’évaluation de sa capacité à exercer les fonctions de réglementation requises, la TFDA a été classée à un niveau de maturité 3, considérant le barème suivant :

  • Niveau de maturité 1 : l’organisme possède certains éléments du système de réglementation en place.
  • Niveau de maturité 2 : système réglementaire national en évolution qui exerce partiellement des fonctions réglementaires essentielles.
  • Niveau de maturité 3 : système de réglementation stable, fonctionnel et intégré.
  • Niveau de maturité 4 : système réglementaire fonctionnant à un niveau avancé de performance et continuellement en amélioration.

La TFDA a déjà fait l’objet de deux évaluations par des experts de l’OMS en 2011 et en 2016, sur ses fonctions de réglementation et sur sa mise en œuvre des activités recommandées pour la réglementation des médicaments et des vaccins dans le cadre du PDI. Cette troisième évaluation s’est inscrite dans le cadre du suivi continu visant à évaluer le niveau de mise en œuvre du PDI en 2018 et à déterminer le niveau actuel de sa maturité.

Article publié sur le site de l’OMS.

 

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepte Je refuse En savoir plus