Inscrivez-vous à la newsletter de MEDISAFE
Je souhaite recevoir la newsletterEn saisissant votre email, vous autorisez MEDISAFE à vous délivrer son actualité. MEDISAFE traitera votre email conformément à sa politique de protection des données personnelles.

29 avril 2022

Réunion de partage d’expérience MEDISAFE au Kenya

Actions menées

Axe de travail n°5 : Améliorer la coopération internationale et régionale autour de l’identification et de la lutte contre le trafic de médicaments et de produits de santé falsifiés.

 

Une réunion régionale de partage d’expériences sur le renforcement des systèmes juridiques, réglementaires et pharmaceutiques a eu lieu à Nairobi, au Kenya, du 25 au 29 avril 2022. L’événement a réuni 10 pays partenaires du projet MEDISAFE. La réunion consistait en une session plénière d’une journée, deux jours de partage d’expériences et deux jours de formation.

Une réunion régionale de cinq jours a été organisée pour partager les expériences des pays sur les systèmes nationaux de lutte contre les médicaments et les produits de santé de qualité inférieure et falsifiés, ainsi que sur les enseignements tirés et les défis rencontrés. L’événement vise à améliorer les réponses nationales dans les pays partenaires.

Les pays partenaires étaient représentés par les points focaux nationaux et des experts nationaux juridiques et pharmaceutiques. L’événement a été animé par les experts clés de MEDISAFE et les membres de son consortium, à savoir le CHMP (Centre humanitaire pour les professions de la pharmacie) et l’APROPHISP (Association professionnelle des inspecteurs de la pharmacie publique) et soutenu par des experts de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le Conseil de l’Europe sur les sections relatives à la Convention MEDICRIME.

A la suite de la session plénière, à laquelle ont assisté tous les participants, deux sessions thématiques ont eu lieu simultanément, l’une axée sur le secteur juridique, et l’autre sur le secteur pharmaceutique.

Le groupe d’experts pharmaceutiques a suivi une formation sur la sécurité de la chaîne d’approvisionnement, la pharmacovigilance et la surveillance et le contrôle du marché. Suite à ces sessions, les participants ont pu évaluer leurs systèmes nationaux et pourront conseiller leurs pays en conséquence.

Les experts juridiques, avec le soutien de leurs points focaux nationaux, ont fourni leur analyse technique sur leur législation nationale concernant les médicaments et produits de santé de qualité inférieure et falsifiés. Ils ont identifié des lacunes dans la législation existante et ont proposé une feuille de route qui comprenait l’une des options suivantes :

  • Adhésion à la Convention MEDICRIME
  • Adaptation de la législation nationale existante aux dispositions de la Convention MEDICRIME et de la Convention de Palerme
  • Élaboration d’une loi type sur les médicaments et produits de santé de qualité inférieure et falsifiés

La réunion a produit des résultats concrets concernant les secteurs pharmaceutique et juridique. Outre le renforcement des capacités, la réunion a permis d’établir une coopération entre les pays partenaires et de constituer un réseau d’experts. Cela contribuera à promouvoir le partage d’informations régionales à long terme.

 

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepte Je refuse En savoir plus