21 avril 2021

Rapport de l’Université d’Oxford sur les médicaments falsifiés et sous standard, et vaccins COVID-19 détournés et volés

Actualités

Ce rapport répertorie les incidents et difficultés dans le domaine public concernant des vaccins COVID-19 de qualité inférieure et falsifiés, détournés et volés.

Cliquez-ci-dessous pour télécharger le rapport :

Medical Product Quality Report: COVID-19 vaccines

MORU Tropical Health Network

Ce rapport est un rapport cumulatif regroupant des données en date du 31 mars 2021.

Les derniers rapports (jusqu’au 5 mars) sont indiqués en rouge.

Il regroupe 94 rapports de presse de 32 pays y compris du darkweb depuis le début de la pandémie. Ils ont identifiés 15 rapports du domaine public des vaccins COVID-19 détournés. Lorsque les vaccins ont été déclarés comme des copies non autorisées de vaccins approuvés, il s’agissait de copies de produits Pfizer / BioNTech, Oxford-AstraZeneca, Sinovac, Sinopharm, Moderna, Sputnik V et Johnson & Johnson.

Il est d’urgent d’établir des opérations conjointes pour réduire les risques de vaccins COVID-19 falsifiés et de qualité inférieure à travers une amélioration significative et internationale des capacités de prévention, de détection et de réponse.

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepte Je refuse En savoir plus